Swatch

La montre Swatch : un petit phénomène de mode…

La Swatch que vous connaissez certainement est un petit phénomène de mode qui a bousculé les codes esthétiques et techniques des montres traditionnelles. Rentrons un peu dans l’histoire du groupe suisse Swatch fondé en 1983 par Nicolas Hayek quand c’est en 1998 pour autant que la société précédente, la SMH devient la Swatch group. La SMH , tout d’abord. Elle est née de la fusion de deux sociétés horlogères suisses, la SSIH et Asuag. C’est cette même société qui devient donc la Swatch group dont le chiffre d’affaires atteint la somme de près de six milliards de francs suisses en 2007. L’industrie horlogère suisse, bien que très renommée a connu une baisse de ses ventes dans les années 1970, à l’époque en crise, avant de se relever dans les années 84. La Swatch prend le départ et c’est un excellent départ.
La montre Swatch qui fit vraiment connaître le groupe au grand public a été créée dans les années 1980. Elle est le bébé de deux ingénieurs suisses, Jacques Muller et Elmar Mock. Le dessin de la montre en plastique décorée de motifs très design est l’œuvre de Bernard Muller et de Marlyse Schmid de l’agence Schmid Muller design. La montre Swatch a la particularité de ne posséder qu’un très faible nombre de pièces. Il faut en effet compter trente pièces pour une Swatch alors qu’il en faut cent pour une montre traditionnelle. A l’intérieur seule la pile se remplace. Il est très difficile de réparer une Swatch, en général on préfère changer de montre et racheter une autre Swatch car il faut bien avouer que son atout maître reste son prix bas, excessivement attractif pour qui veut acquérir une montre à quartz à affichage analogique, antichoc et étanche jusqu’à trente mètres, autant de qualités que seules possédaient jusqu’alors les montres chères. Tels sont les atouts des vingt-sept premiers modèles de la première collection de Swatch présentés lors d’une conférence de presse en Suisse au printemps 1983.
A l’automne de cette même année la Swatch se distingue avec des modèles homme et des modèles femme. La Swatch gent et la Swatch lady dynamisent le marché et boostent les ventes. 1984 donne à la Swatch une signature qui tient aux noms que portent ses modèles qui rentrent vraiment dans l’esprit du monde. En 1997, le plus grand horloger mondial a déjà un chiffre d’affaires de plus de trois milliards de francs suisses, ce qui représente plus de 20% du marché mondial.
Le succès de la Swatch perdure au fil du temps, image d’innovation et de fun car la marque a su se renouveler et créer de nouveaux modèles qui collent aux tendances du moment qui passe pour installer le Swatch group dans son fauteuil de géant mondial de l’horlogerie.
Bon à savoir : c’est le groupe Swatch qui invente et lance en 1998 le format horaire appelé heure internet.